AEC et réduction de bruit avec le ReSpeaker Mic Array v2.0

Le Respeaker mic Array V2

respeaker mic array v2
respeaker mic array v2

Maintenant, voyons en quoi cette petite bête peut être pratique. Comme nous l’avons vu tout à l’heure, l’AEC et la réduction de bruit demande du temps de calcul. Sur une machine standard, ça ne posera pas trop de soucis. Même si on regarde un film. Par contre, le raspberry… Ça peut être juste dans certains cas.

Hé bien l’avantage du respeaker Mic Array V2, c’est qu’il va s’occuper de tout ça sans passer par le CPU du raspberry. Il est équipé d’un chipset XMOS’s XVF-3000 qui s’occupe directement de tout ça sans aucun logiciel. Les calculs nécessaires sont déportés sur le respeaker.

Alors attention, ce n’est pas parce que c’est fait directement par le matériel (hardware) que c’est plus efficace que si c’était fait par la partie logicielle (software). C’est juste que le raspberry ne fait aucun calcul. Après, le XVF-3000, ce n’est pas un foudre de guerre non plus. Si tu as un core i9 overclocké à 5Ghz, 64 Go de RAM, t’embête pas à acheter le respeaker. Prends un micro correct et tu auras de meilleurs résultats si c’est traité logiciellement sur ta machine !

Par contre, le respeaker Mic Array V2 est le seul des respeaker (je ne parle pas de core) à être capable d’appliquer ces algorithmes directement sur la carte.

En plus de l’AEC et de la réduction de bruit, il a quelques algos qui vont permettre d’optimiser un peu la voix captée par les micros.

Je ne parlerai pas du DOA et du beamforming, parce que cela n’a pas beaucoup d’intérêt dans le cadre des assistants personnels (sauf peut être sur roulettes 😀 )

Donc oui, il est plus efficace qu’un respeaker 2 pi hat, mais il ne fait pas de miracle non plus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.