Chapitre 6 : Initiation à la ligne de commande

Les principaux outils

J’écrirai certainement plus tard des articles sur certains de ces outils mais en attendant, n’hésite pas à les googliser si tu sohaites plus d’informations.

systemctl :

systemctl, c’est l’outil qui te permet d’arrêter et démarrer des services. Comme ça pour le moment ça ne te parle pas, mais crois-moi, tu le taperas souvent 🙂

sudo :

sudo est une commande importante. Rapidement, sans entrer dans le débat, il faut savoir qu’il ne vaut mieux pas se connecter en root. Mais parfois, on a besoin d’exécuter des commandes qui ne peuvent être qu’exécuter avec les droits root. Dans ce cas, on utilisera l’outil sudo. Il permet d’autoriser certains utilisateurs à lancer toutes ou certaines commandes en tant qu’administrateur. Celle-là, tu la taperas 100 fois par jour

nano :

nano est un outil editeur de fichier texte/configuration et script. Les plus unixien (comme moi) utilise vi, mais c’est un outil qui n’est pas adapté au débutant car très particulier et déroutant quand on en a pas l’habitude. Sache quand même que sous nano, il n’est pas aisé de faire des copier-coller ou autre, mais nous sommes là en mode texte.

apt-get :

apt-get est l’outil qui te permettra d’installer, désinstaller des applications mais aussi de façon plus globale mettre à jour Raspbian